Les droits du patient

La personne de confiance

Dans le cadre de votre séjour, vous pouvez, si vous le souhaitez, désigner une personne de confiance, c'est-à-dire toute personne majeure librement choisie en qui vous avez confiance au sein de votre entourage pour vous accompagner tout au long des soins et vous aider dans les décisions à prendre dans le cadre de votre séjour.

Le secret professionnel et la confidentialité des données

Le respect de la confidentialité des informations personnelles est un droit important du patient renforcé par la loi du 4 mars 2002.

Les professionnels sont sensibilisés au respect de la confidentialité́. L'établissement garantit aux patients qui le demandent qu'aucune indication ne soit donnée sur leur présence dans l'établissement ou leur état de santé.

Le dossier du patient est accessible aux seules personnes autorisées et l'accès aux informations confidentielles gérées par le système informatique est maitrisé.

Information délivrée, consentement et participation

Le médecin responsable de votre prise en charge vous informe, au cours d'un entretien médical, de votre état de santé, du traitement ainsi que des examens qui sont prescrits. Il vous expose les bénéfices et risques de la prise en charge qui vous est proposée et sollicite votre consentement.

L'accès au dossier médical

Un dossier médical comportant toutes les informations de santé vous concernant est constitué au sein de l'établissement. Vous avez le droit d'accéder aux informations contenues dans votre dossier médical, et devez pour se faire effectuer une demande auprès de l'établissement (cf. articles L-1111-7 et R.1111-1 à 9 du code de la santé publique). Les demandes d'accès au dossier médical sont traitées dans les meilleurs délais et conformément à la règlementation.

Le respect de la dignité, de l'intimité et de la liberté

Tout patient est traité avec respect et sollicitude. Il a le droit au respect de son intimité (effets personnels, courrier, soins, toilette, espace personnel, etc.) et de sa vie privée.

L'établissement adhère aux principes suivants : " L'établissement invite les soignants à s'interroger sur la conception de l'intimité du patient et à la prendre en compte, même si elle est différente de la leur. L'intimité dépend également de la qualité d'un cadre accueillant, c'est un caractère de confiance réciproque, qui favorise la relation, elle désigne tout ce qui est d'ordre privé, réservé à soi ou dans une relation spéciale. " ¹

¹ Source : " Référentiel de bonnes pratiques soignantes sur le respect de l'intimité et dignité du patient " rédigé par l'Institut de Cancérologie de l'Ouest en 2012

La commission des usagers

La commission des usagers (CDU) contribue à la politique d'accueil et de prise en charge des patients et de leurs proches. La commission apprécie les pratiques relatives aux droits des usagers et à la qualité de l'accueil et de la prise en charge, et peut être saisie de thèmes particuliers sur lesquels elle émet des avis et propositions. Des représentants des usagers, nommés par l'Agence Régionale de Santé, siègent au sein de cette commission (UNAFAM, FNAPSY…).

Elle réalise un suivi des plaintesréclamations et suggestions émises par les usagers, des éventuelles actions menées par les médiateurs, des demandes d'accès au dossier médical ainsi que des événements indésirables. La CDU est informée des résultats des outils d'évaluation de la satisfaction des usagers. Enfin, la commission des usagers formule des recommandations qui sont ensuite mises en œuvre par l'établissement.

Cette commission se réunie tous les trimestres et établie chaque année un rapport d'activité qui est adressé à l'Agence Régionale de santé et diffusé à tous les professionnels de l'établissement.